(Re)naissance de l’îlot Sainte-Anne

La ville de Dijon a souhaité ouvrir le site composé notamment des musées d’Art sacré et de la Vie bourguignonne pour dégager des perspectives visuelles sur les bâtiments et les cours depuis l’espace public et susciter l’envie aux Dijonnais et aux touristes de découvrir ou redécouvrir ces lieux.
En parallèle s’est déroulée l’inauguration du jardin des Apothicaires ainsi que la placette de compostage, réalisés dans le cadre des projets liés aux budgets participatifs.
Une façon pour les habitants de se réapproprier ce lieu magnifique, niché en cœur de ville.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×